"Faire oeuvre des situations"....contempler l'inénarrable, le sacré, le profane, le labeur et sa sueur, accrocher la lumière des néons blafards en toile de fond d'une urbaine torpeur. "La rue qui se trouve exposée dans son espace, son passé, ses zones d'ombres, son potentiel suggestif". L'image sculptée à partir de l'ombre, le contraste qui révèle ou suggère l'expression, la posture, la force sinon la grâce du geste. Clichés pris sur-le-vif, depuis les rues de Bogota jusqu'aux trottoirs de Paris, empruntant d'impersonnels escalators, happé par les lignes de fuites menant aux tracés d'horizons divers, le littoral comme contrepoint, le ballet des palmiers pour perspective.

© 2018 Ivan SGOBBA.